L’équipe

Beaucoup d’efforts ont été nécessaires à l’édification du projet ARABESQUES. Hommes et femmes ont déployé une énergie de tous les jours, de chaque instant pour accueillir les textes, les livre, les donner à lire, les mettre en forme, les envoyer à la relecture et à la correction, à obtenir les premières épreuves auprès des imprimeurs et faire signer aux auteurs les bons à tirer de leurs œuvres, puis faire le suivi à l’impression, récupérer les livres imprimés, les stocker, les distribuer au librairies, au foire, le suivi administratif et le recouvrement et j’en oublié surement.

Tout ce travail a été effectué avec plus ou moins de célérité, d’assiduité et de réussite durant toute cette période permettant aux éditions ARABESQUES de survivre aux difficultés que connaît le secteur de l’édition et d’éviter les écueils de ses routes escarpées.

Je veux rendre hommage ici à mes compagnons et d’abord à si Mohamed Maghrebi, ce libyen aujourd’hui disparu, qui m’a offert à titre strictement amical un ordinateur de la meilleur qualité pour me permettre d’entourer cette machine dans les meilleurs conditions.

Je pense à Najet hamzaoui, Imen SioudChaker AoudlirWadii Ben MeftahMeysa, InsafMohamed SleimiaAmani RiahiSirine Ben HamidaOumayma MzoughiDoghri brahim et bien d’autres. Tous ont donné de leur temps et de leur esprit créatif pour que ce projet prenne corps.

Je veux également penser à mes amis français qu’ils aient appartenus à la communauté française de Tunisie ou à l’association SCOLIBRIS SISE à Paris ! Ceux-là ont apporté aux éditions ARABESQUES la concrétisation de leur propension au dialogue entre les deux rives.

Valéri VaccianiStephane MerillHouda BrahemClémence Roman ont apporté aux éditions ARABESQUES chacune à sa manière la vitalité, l’organisation, l’esprit créatif et l’ouverture sur l’autre. Ces éléments constructifs dont ARABESQUES avait tant besoin pour monter en professionnalisme. Jamais nous ne les remercions assez !

Moncef Chebbi

Arabesques